Douleur et craquement à la mâchoire: quoi faire?

 

L’ARTICULATION TEMPORO-MANDIBULAIRE (ATM)

 

Les articulations temporo-mandibulaires (ATM) sont les 2 articulations de la mâchoire situées de chaque côté du visage, juste devant les oreilles. L’ATM relie la mâchoire inférieure (mandibule) aux os du crâne (os temporal) et elle agit comme une penture autorisant les mouvements d’ouverture, de fermeture de même que les mouvements vers l’avant et sur les côtés (ODQ, 2017). À l’aide du système musculaire, l’ATM participe également à de nombreuses fonctions telles que la mastication, la succion, la déglutition, la phonation, le bâillement ainsi que la fonction d’équilibre postural.

 

Figure 1 Muscles de la mâchoire

Source (NETTER, 2011)

 

 

 

Les causes des désordres temporo-mandibulaires (DTM)

 

En guise de brève explication, mentionnons que chacune des ATM comprend plusieurs parties importantes et implique l’intervention des os, des muscles, des ligaments, de la capsule articulaire ainsi que d’un disque articulaire. Le disque articulaire a pour fonctions d’empêcher le frottement entre les os et d’absorber la pression produite durant la mastication.

 

 

Figure 2 Disque articulaire

 

Source (NETTER, 2011)

 

Dans une articulation saine, l’équilibre musculaire et la position du disque entre les os de l’articulation sont optimaux, et ce durant tous les mouvements réalisés par la mandibule. Dans cette situation, il n’y a pas de bruit articulaire, aucune douleur et aucune limitation dans les mouvements.

 

Les DTM sont souvent multifactoriels. Il est donc difficile, voire impossible de leur attribuer une cause précise. Dans plusieurs situations, le disque peut être déplacé ou endommagé et ainsi être responsable de certains bruits dans l’articulation (craquements). Le déplacement du disque peut également être en lien avec certaines limitations des mouvements de la mâchoire. Les craquements sont fréquents et peuvent être présents avec ou sans douleurs.

 

Un des problèmes couramment rencontrés est le serrement ou le grincement des dents (bruxisme). Généralement lié au stress, serrer ou grincer des dents a pour effet de « sursolliciter » les muscles de fermeture de la mâchoire. Ces phénomènes sont majoritairement inconscients et surviennent habituellement durant la nuit. Ces muscles peuvent alors devenir très sensibles, voire douloureux dans la région des joues, des tempes, du cou, des épaules et des trapèzes, et ce surtout le matin ou lors de la mastication d’aliments durs.

Plusieurs autres causes peuvent mener vers des DTM comme certaines anomalies de la mâchoire, des blessures, des accidents ou même des maladies articulaires. La présence d’inflammation dans l’articulation peut également provoquer de la douleur.

 

SYMPTÔMES

 

Les problèmes de mâchoire, appelés désordres temporo-mandibulaires (DTM), sont des problèmes très fréquents qui peuvent se manifester de plusieurs manières :

  • Douleurs dans l’articulation (devant l’oreille)

  • Craquements, crépitements ou blocages de la mâchoire

  • Douleurs, tensions ou fatigues des muscles de la mâchoire (le plus souvent situées dans la région des joues, le matin au réveil)

  • Limitations, restrictions ou douleurs lors de l’ouverture et/ou de la fermeture de la bouche

  • Difficultés à mastiquer ou à croquer des aliments mous ou durs

  • Maux d’oreille

  • Douleurs dans le cou

  • Maux de tête

  • Douleurs ou tensions aux niveaux des épaules, des trapèzes et/ou des omoplates

     

POURQUOI MON DENTISTE VEUT-IL ME FAIRE PORTER UNE PLAQUE OCCLUSALE ?

 

Le grincement des dents peut être responsable de plusieurs autres pathologies dentaires que votre dentiste est en mesure d’évaluer telles que :

  • L’usure de l’émail des dents

  • Le déchaussement des dents

  • La sensibilité dentaire

  • Les fissures ou les fractures sur les dents

Le dentiste a pour objectif de prévenir ou de freiner certaines de ces pathologies avec l’utilisation d’une plaque occlusale. De plus, le port nocturne régulier d’une plaque occlusale favorise la détente des muscles de la mastication et aide également à réduire la pression dans l’articulation.

 

 

EN QUOI LES TRAITEMENTS DE LA MÂCHOIRE SONT-ILS DIFFÉRENTS À LA CLINIQUE O OSTÉOPATHIE ?

 

Les traitements ostéopathiques visent à normaliser certains blocages ou tensions par des techniques manuelles afin de permettre au corps de maximiser son potentiel d’autoguérison.

 

Les traitements de la mâchoire offerts à la Clinique O ostéopathie peuvent se diviser jusqu’en trois phases selon la sévérité et le type de problème rencontré : 

  1. Réduction de la douleur

  2. Augmentation de l’amplitude de mouvement

  3. Amélioration de la coordination des mouvements de la mâchoire

La réussite du traitement dépend de plusieurs facteurs, dont l’implication et la coopération du patient, et ce, à des niveaux multiples :

  1. Le port de la plaque occlusale lorsque prescrit par le dentiste 

  2. Votre présence à tous les rendez-vous en ostéopathie ainsi que chez votre dentiste (qui lui assurera les ajustements à apporter à votre plaque occlusale)

  3. L’assiduité dans votre pratique quotidienne d’exercices afin de stabiliser adéquatement l’ATM et ainsi réduire les possibilités de récidive à long terme

Respecter les recommandations alimentaires ou autres (ne pas manger d’aliments durs ou de gomme à mâcher, ne pas se ronger les ongles, etc.)

 

VOUS POUVEZ PRENDRE UN RENDEZ-VOUS AVEC ANDRÉE FACILEMENT VIA NOTRE SITE INTERNET EN CLIQUANT ICI

 

 

ANDRÉE LAMARCHE  D.O., H.D.

Ostéopathe, Hygiéniste dentaire

 

Ayant travaillé comme hygiéniste dentaire en orthodontie durant

plus de 10 ans, et ayant acquis une formation spécialisée d’ampleur

internationale, donnée par la Cranio Facial Therapy Academy (CRAFTA)

Andrée oriente davantage sa pratique en ostéopathie vers l’évaluation

et le traitement des problèmes temporo-mandibulaires (mâchoire).

Elle travaille en étroite collaboration avec les dentistes, ce qui lui permet

d’utiliser plusieurs outils spécifiques afin de minimiser, voire même enrayer

les problèmes de mâchoire. Son objectif est de contribuer à rétablir l’équilibre

fonctionnel qui vous mènera vers un corps en santé.

 

 

 

 

Bibliographie

NETTER, F. H. (2011). Atlas d'anatomie humaine, 5e ed. Philadelphia: Elsevier Masson.

ODQ. (2017). Ordre des dentistes du Québec. Récupéré sur maboucheensante.com: http://www.maboucheensante.com/fr/bouche101/maladies/desordres-temporomandibulaires

Piekartz, H. v. (2017). CRAFTA CRANIOFACIAL THERAPY ACADEMY. Récupéré sur https://www.crafta.org/

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Suivez-nous !

  • Instagram cliniqueO